logo LaPRIL 170x89

 « Laboratoire Pluridisciplinaire de Recherches sur l’Imaginaire appliquées à la Littérature »

logo LAPRIL initialIssu du Centre sur l’imaginaire fondé par Claude-Gilbert Dubois en 1976 *, le Laboratoire sur l’imaginaire, le LaPRIL, concentre ses activités de recherches sur les représentations imaginaires. Le laboratoire est dirigé par Gérard Peylet de 1998 à 2015, par Géraldine Puccini depuis 2016.

logo Venus PFAu départ, la notion d’imaginaire a animé le centre du Lapril dans le sens d’une analyse interne des mythes et des images, puis le centre s’est orienté vers le fait social et historique, dans une démarche déductive, analyse menant tout naturellement à l’observation de l’imaginaire dans le fait littéraire, intégré dans ses contextes.

  * On pourra lire un historique de la fondation du centre dans le texte rédigé par Cl.-G. Dubois à l'occasion du centième numéro d'Eidôlon.

Dans cet horizon, les principales actions du Centre sont thématiques. (Voir, en fin de page, le lien vers les séminaires LaPRIL depuis 1994).
Ces profils thématiques proposent de riches perspectives pour la fédération des différentes disciplines. En effet les activités de recherche du Laboratoire sur l’imaginaire se caractérisent par ce second trait : la transversalité et la pluridisciplinarité.
 Celui-ci est véritablement un lieu de coordination et de croisement entre les siècles et les disciplines. Il réunit dans le domaine de la littérature des spécialistes de toutes les époques, de l’antiquité à nos jours et il fait appel dans ses différentes manifestations à d’autres disciplines : les arts, la philosophie, l’anthropologie. L’imaginaire ne peut être considéré comme un terrain réservé aux spécialistes de la littérature. C’est par des regards croisés qu’on arrive à l’approcher, à le définir et à en évaluer les richesses. Cette pluridisciplinarité peut rendre féconde la prise en compte de chaque discipline, toujours animée par la confrontation et le dialogue, entre spécialistes qui n’auront jamais, bien évidemment, à renier leur domaine spécifique.
Ainsi les études sur l’imaginaire se conçoivent-elles toujours dans l’esprit d’une grande ouverture, dans le respect d’une pluralité correspondant à des approches respectueuses de la complexité des faits culturels.

L'ERCIF (« Équipe de Recherche Créativité et Imaginaire des Femmes ») est désormais intégré au LaPRIL.

Télécharger le bilan 2009-2014

♦ PUBLICATIONS DU LaPRIL
 
SÉMINAIRE :
L’action première du Laboratoire sur l’Imaginaire s’organise autour du séminaire de Master et des  journées d’étude devenues colloques internationaux qui le clôturent. Chaque année, un thème spécifique de nature à fédérer l’équipe et à entrer dans le cadre d’un séminaire transséculaire de Lettres a été étudié.
Consulter le programme de l'année en cours et les archives.
 
Le Centre LaPRIL a accueilli des actions thématiques spécifiques :
Culture médiévale, Formes et Sens
NEOMED. La réception contemporaine de l’imaginaire médiéval (Marges et Marginalités)