Anne BERNEX 

 

Dialectique de sujet et d'objet dans l'art contemporain

Sous la direction de Pierre Sauvanet

 

Domaine : Arts (Histoire Théorie Pratique)  

Mots clés : esthétique, arts plastiques, art contemporain, Philippe Ramette, Erwin Wurm, Guy de Cointet

Première inscription en thèse : 2011

 

CV

 

Résumé

La dialectique instruit-elle les arts plastiques? C’est par la relation entre deux éléments majeurs de notre culture et de nos usages que nous proposons une réponse : sujet et objet, de tensions en renversements, font l’originalité d’oeuvres européennes et nord-américaines depuis les années soixante. Leur rencontre débute par un face à face puis glisse vers une osmose, où la chose physique transformée en un matériau vivant prend la place du sujet traditionnellement acteur de son environnement. Elle acquiert une dimension nouvelle lorsque le public y joue un rôle, d’interlocuteur à participant. L'artiste français Philippe Ramette crée des objets d’un nouveau genre pour accomplir des déplacements dignes de la quatrième dimension. L’autrichien Erwin Wurm, forme le corps humain en une «sculpture d'une minute» quand un homme colle sa poitrine à un tabouret de bois. L'artiste Guy de Cointet écrit et met en scène une «histoire» de sujets et d’objets à Los Angeles en 1978. C’est enfin une affaire de point de vue sur de précieuses «choses», de décor incarné chez la française Isabelle Cornaro. Dans ce carré de plasticiens, la dialectique, sous diverses qualités, est en jeu : si elle est à l’origine définie comme un art de discussion ou une méthode d'interprétation, outil d’une pensée critique, nous soutenons qu’elle est ici la base d’un processus en art, capable d’éclairer un ensemble d’œuvres de notre temps et d'aborder sous un angle nouveau l’univers de ses créateurs.

Logo ARTES 171x97